Ne pas agir dans l’émotion (prendre du recul ou relativiser)


C’est constater une situation de façon objective,

en comprenant la perception de l'autre mais en restant soi,

de façon à définir notre attitude, notre intérêt et notre objectif.

Évidemment, ce n'est pas toujours facile.

Dans une situation difficile, nous avons tendance à réagir tout de suite, guidé par la colère, l’angoisse, du stress ; la peur ou tout autre émotion négative.

Prendre du recul : pourquoi c'est essentiel de ne pas agir dans l’émotion

Lorsque nous agissons dans la précipitation, sans prendre le temps de réfléchir (néo-cortex), nos décisions sont dictées par notre limbique (émotions) et elles sont forcément différentes de celles que nous aurions pris en prenant le temps de se poser les bonnes questions.

Prendre du recul, c'est prendre le temps de s'interroger, de visualiser les choses dans leur ensemble, de les analyser… En relativisant la situation, on garde son calme (donc sa confiance en soi), pour prendre la bonne décision, et surtout, on se débarrasse de cette impression de se noyer dans les contraintes.

Pour cela, nous devons faire le point sur ses atouts, ses qualités, les avantages de telle ou telle situation, et ne pas oublier que les gens, les choses et les événements n’ont QUE l’importance que NOUS leur donnons !

Penser à l'avenir est bien souvent une source de stress, voire d'angoisse. Parce qu’il est difficile de ne pas s'inquiéter lorsqu'il s'agit de quelque chose d'aussi compliqué à maîtriser que l'avenir. Et il est aussi inutile de se focaliser sur le passé et de se rappeler le moindre de nos échecs, de nos déconvenues.

Pour mieux relativiser, mieux vaut garder son esprit fixé sur la situation immédiate, sur le moment présent, et sur notre objectif, le résultat à court terme que vont avoir nos actions.

Posts récents
Archives
Retrouvez-moi
  • Facebook Basic Square
  • LinkedIn App Icône